En cas d’épilation laser, vous devez tenir compte d’un certain nombre de règles :

  • Ne pas vous exposer au soleil au moins 6 semaines avant la séance. Les UV sont également déconseillés 6 semaines au minimum avant la séance . En conséquence, il est recommandé d’en informer le spécialiste quel que soit votre type d’exposition (promenade, entretien du jardin, etc…).
  • Informer le spécialiste des différents traitements que vous pouvez suivre, des médicaments que vous prenez, des soins que vous avez reçu ou d’une maladie que vous auriez pu avoir entre deux séances.

Contre-indications concernant les médicaments

453607579

Les médicaments photo-sensibilisants, tels que certains antibiotiques et certains traitements hormonaux, sont une contre-indication à l’épilation laser. Dans certains cas et en fonction de votre traitement, il est nécessaire de patienter un minimum de 3 mois une fois le traitement fini, afin de passer des tests en vue d’une séance d’épilation laser. Pour votre sécurité, n’oubliez surtout pas de mentionner votre prise de médicament avant de faire une séance d’épilation laser. Le traitement sera alors adapté voir reporté afin d’éviter toute complication.

En cas d’insuffisance veineuse, de jambes lourdes ou d’une mauvaise circulation du sang, il vous est fortement recommandé d’en informer le spécialiste. Des paraphlébites (phlébites des veines superficielles) sont relativement fréquentes. Elles concernent les veines de surface, entraînant rougeurs, œdèmes et douleurs. Bien que ces complications ne soient pas graves en règle générale, il est important de le signaler à votre spécialiste afin qu’un traitement adapté vous soit proposé et qu’un certain nombre de précautions soient prises en regard des zones de paraphlébites.




La grossesse

La grossesse est une contre-indication à l’épilation-laser (par mesure de précaution).

Le duvet et les risques de stimulation (transformation du duvet en poil)

Sur certaines zones du corps, l’épilation laser est contre indiquée car le duvet risque de se transformer en poil. Ainsi, on distingue :

  • Chez l’homme : les oreilles, les pommettes, les haut des bras, les épaules, le haut du dos, la nuque, les flancs.
  • Chez la femme : les pommettes, les joues, les bas des favoris, le cou, les seins, le décolleté, les hauts de cuisses et les flancs.

Autres contre-indications

  • certaines lésions cutanées : lésions, boutons de fièvre, grains de beauté, etc.
  • Une peau bronzée, métissée, mate ou noire car celle-ci contient une forte concentration de mélanine, susceptible d’endommager l’épiderme
  • Les poils blancs, roux, blonds ou décolorés, étant donné qu’ils sont assez pauvres en mélanine, donc très peu sensibles à l’épilation laser
  • Le traitement de l’acné sévère dans les 6 mois précédents
  • La personne sujette aux crises d’urticaire, en réaction au chaud ou au froid
  • La prise de Beta-carotène
  • L’application récente de produits autobronzants
  • L’herpès, et les hémorroïdes en poussée sur les zones traitées